Accès direct au contenu

avancée

Chaire Ingénierie Cellulaire Cardiovasculaire - Abdul Barakat

Recherche

Accueil > Recherche

Méchano-sensibilité et méchano-transduction des cellules endothéliales

Le but de cet axe de recherche est de comprendre les procédés intracellulaires de méchano-transduction par lesquels les stimulus mécaniques ressentis par une cellule, tels que le cisaillement exercé par le flux sanguin sur les cellules endothéliales, sont traduits en réponses biochimiques intracellulaires.


 

On observe ainsi que les premières lésions athérosclérotiques sont préférentiellement localisées dans les régions exposées à un flux sanguin faible et/ou oscillant. Le développement de ces lésions entraîne le dysfonctionnement de l'endothélium vasculaire, la monocouche de cellules recouvrant la surface intérieure des vaisseaux sanguins. C'est pourquoi comprendre les procédés intracellulaires de méchano-transduction par lesquels les stimulus mécaniques sont traduits en réponses biochimiques intracellulaires est une problématique de recherche importante. Nos projets de recherches actuels sont ainsi consacrés à comprendre comment une force mécanique est transmise par les structures intracellulaires (cytosquelette) et comment le signal biochimique intracellulaire déclenché mécaniquement peut être modifié efficacement. Notre groupe étudie activement ces projets en construisant des modèles mathématiques pour comprendre la physiologie intracellulaire au niveau moléculaire.